QUAND IL N'Y A JAMAIS ASSEZ DE PAGES

Beaucoup d'élèves, surtout lorsqu'un  professeur de français les oblige à emprunter un livre, choisissent en général le plus petit possible. Mais à l'inverse, certains préfèrent les gros livres, les pavés de 500 pages minimum,  ou mieux, les séries avec des tomes à n'en plus finir. Pour eux, voici un petit aperçu de quelques "gros" livres du CDI.

.

LA PASSE-MIROIR, de Christelle Dabos - 2464 pages (4 tomes)

Suite à un cataclysme, le monde a volé en éclat et il ne subsiste que des îles (les arches) flottant dans les cieux. Ophélie vit sur l'arche Anima. Elle a le pouvoir de traverser les miroirs et de lire le passé des objets. Suite à son mariage, elle doit quitter son monde et aller sur l'arche capitale où elle découvre la guerre et la rivalité entre clans. Lorsque Thorn, son fiancé, disparaît, elle part pour Babel, une arche bibliothèque où règne la non-violence. Mais arrivera-t-elle à le retrouver ? Pourra-t-elle affronter le système des castes ? C'est le parcours de cette jeune fille que l'on suit sur 2464 pages, de la naïve et fragile Ophélie du premier tome à la jeune femme affirmée et résolue des dernières pages. Un gros livre passionnant que l'on n'arrive pas à lâcher lorsqu'on le commence.

Le cercle des 17, de Richer Paul Evans - 3168 pages - 7 tomes

Michael Vey possède le pouvoir d'envoyer des décharges électriques de plusieurs milliers de volts. Ce qui lui a permis de ne plus être harcelé par les caïds du lycée. Il se croit unique jusqu'au jour où il rencontre une ravissante fille, électrique elle aussi, dont il tombe amoureux. C'est alors qu'une mystérieuse organisation, Elgen, convoitant les pouvoirs des deux adolescents, cherchent à les capturer. Michael réussit à rassembler un groupe de garçons et filles ayant eux aussi des supers pouvoirs, l'Electroclan. Ils se lancent alors dans une véritable guerre contre Elgen. Plus de 3168 pages électriques pour une aventure hors du commun.

HARRY POTTER, de J.K. Rowling - 4537 pages - 7 TOMES

Classique de la littérature fantastique, la saga Harry Potter a réussi le tour de force de faire lire des milliers de pages à des ados qui ne lisent jamais. Comme quoi l'épaisseur d'un livre ou le nombre de tomes ne posent pas vraiment de problèmes lorsqu'on se laisse prendre par une formidable histoire.

L'EPOUVANTEUR, de Joseph Delaney - 5740 pages - 16 tomes

Tom Ward est le septième fils d'un septième fils, ce qui lui donne des pouvoirs contre l'Obscur. Devenu apprenti épouvanteur auprès de John Gregory, il va apprendre à combattre contre les diverses manifestations du Malin. Au prix de bien des sacrifices et de douleurs. Une saga époustouflante à la fin de laquelle vous ne croirez pas avoir lu 5740 pages !

MA RAISON DE...de Rebecca Donovan - 1709 pages - 3 tomes

Trois gros livres (Ma raison de vivre, Ma raison de respirer, Ma raison d'espérer) au cours desquels nous suivons Emma, lycéenne pour qui tout semble réussir. Sauf qu'elle cache un terrible secret qui va l'empêcher de fréquenter Evan : son oncle et sa tante la battent. Elle tente de repousser Evan pour qu'il ne voit pas son calvaire. Dans le deuxième tome, elle tombe bas, alcool, soirée, fuite en avant. Finalement elle reprendra difficilement pied dans le dernier tome. 1709 pages éprouvantes, difficiles, mais au final pleines d'espoir.

CHERUB, de Robert Muchamore - 6510 pages - 17 tomes

Cherub, le seul service d'espionnage où les agents secrets sont des enfants de 8 à 17 ans, tous orphelins. Personne ne connaît leur existence. Personne ne soupçonnerait ces enfants sur-entraînés à affronter les pires situations. Au cours des 6510 pages de cette vaste série, vous devrez accepter 17 missions. Bonne chance.

LeS HAUT-CONTEURS, de Olivier Peru & Patrick McSpare - 1792 pages - 5 tomes

Au XIIe siècle, les haut-conteurs, aventuriers troubadours, parcourent les royaumes pour résoudre des mystères et collecter des histoires. Mais ce n'est que la partie visible de leur travail. En secret, ils recherchent les pages disparues d'un manuscrit écrit par le Diable en personne. Et c'est le fils d'un modeste aubergiste qui pourrait bien en percer l'énigme. Mais rien n'est moins sûr. Vous avez 1792 pages pour le découvrir.

TIME RIDERS, de Alex Scarrow - 4390 pages - 9 tomes

Au moment où elles auraient dû mourir, trois personnes ont été recrutées  dans le but de devenir des time riders, des voyageurs dans le temps. Leur mission : empêcher les modifications du temps par des voyageurs du futur qui voudraient modifier le passé. Neuf missions vont s'enchainer, les menant de la Rome antique à la deuxième guerre mondiale, en passant par l'Angleterre du XIXe et bien d'autres destinations temporelles. 4390 pages haletantes pour sauver notre présent. Quand on commence la série, on la finit !

Artemis Fowl, de Eoin Colfer - 3697 pages - 9 tomes (8+1)

Artemis est un jeune génie qui met son talent au service de la pègre internationale. Lorsqu'il découvre l'existence du peuple des fées et de leur livre, il s'emploie à voler leur or. Un vrai combat s'engage entre Artemis et Holly Short, la première capitaine de l'armée des fées. Au fil des tomes, Artemis va changer au contact des fées. Mais deviendra-t-il pour autant  un "gentil" ?  Vous avez 8 tomes et un hors série pour le découvrir au long des 3697 pages de cette série fantastique.